Auteur Pascal Ribrault
Illustrateurs R. Gewska, Svetlana Pikul, Alena Stepanova, Fabrice Weiss
Langue FR

.button-61a69af4e2b15 { margin-bottom: 15px; margin-top: 0px; min-width: 0px !important; } .button-61a69af4e2b15 { background-color:#a5001f; } .button-61a69af4e2b15:hover { background-color:#99001d; } .button-61a69af4e2b15.three-dimension { box-shadow: 0px 3px 0px 0px #840019; } .button-61a69af4e2b15.three-dimension:active { box-shadow: 0px 1px 0px 0px #840019; }

Présentation du jeu, règles et avis

Ressources

Les règles l’art de gouverner (3 – 5 joueurs) au format PDF

 Les règles les guerres d’Italie (2 joueurs) au format PDF

 Les règles fréquemment oubliées au format PDF

Liens

Fiche Tric Trac

Fiche BGG

FAQ

FAQ:

Q :  Combien de symboles intrigue dois-je payer pour changer la position d’un de mes agents ?

R : Un seul. Le placement comme le déplacement ne coûte qu’un seul symbole par agent. Noter bien qu’un lieu ne peut avoir qu’un seul agent maximum.

Q :  Est-ce que la prise du patronage « Le prince » enlève les pions intrigue placés chez soi ?

R : Non, il faut toujours les retirer par une action intriguer. En revanche, plus personne ne peut en placer des nouveaux chez vous.

VIRTÙ

picto-time  30 min/joueur 14+ 2 à 5 joueurs

Virtù en résumé...

C’est un temps bouleversé, où le Moyen-Age s’achève et la modernité s’invente…
Pour ceux qui gouvernent, c’est une situation propice à l’action. Votre cité va devoir maintenir son rang et vous en êtes le prince. Virtù modélise l’art de gouverner, par une mécanique originale qui se déploie depuis votre plateau personnel. Vos options tactiques y sont disposées sous la forme d’une roue de cartes, que vous allez pouvoir faire évoluer selon vos objectifs. Envoyez des troupes ou missionnez des agents, et des villes changeront de main. Mais d’autres dimensions stratégiques sont à  considérer : artistes, marchands ou diplomates pourraient également oeuvrer à augmenter votre prestige…
Décidez et agissez avec ce qu’il faut d’ingéniosité et d’audace, et vous deviendrez le Maître de l’Italie !

Virtù en détail...

Virtù  signifie en italien ”Vertu”, ”Qualité” ou ”Capacité”. C’est aussi le nom d’un concept théorisé par Machiavel qui désigne l’aptitude d’un dirigeant à accomplir de grandes choses, en scellant les bases nécessaires à la puissance de l’État, et en déterminant les moyens de faire face aux évènements, soit en quelque sorte ” l’Art de Gouverner »

Nous sommes en Italie au XVème siècle, un pays qui sort de la féodalité pour entrer dans la renaissance, déchiré entre quatre familles et également soumis au pouvoir de la toute puissante église de Rome. Naples, Florence, Venise et Milan se disputent alors le pouvoir pour régner sur la péninsule.

Dans Virtù, les joueurs incarnent chacune des familles pour étendre son pouvoir, que ce soit par des annexions diplomatiques ou par la guerre. Chaque cité ralliée apporte alors plus d’influences. C’est d’ailleurs l’un des axes de victoire. Mais la guerre coûte cher en déplacement, recrutement et entretien de troupes, il faut prévoir les finances suffisantes. De même l’influence politique pour annexer requiert bon nombre de personnages alliés. Il faut faire preuve de patience sans ignorer les adversaires. Bien entendu, il n’est pas interdit de combattre les autres familles que l’on juge trop étendues.

Chaque ville conquise ou annexée et chaque personnage rallié fournissent des ressources dont on a besoin pour réaliser des actions. Les tuiles et les cartes, qui les représentent, sont alors retournées et sont épuisées. D’autres actions sont alors nécessaires pour les rendre de nouveau actives.

Cette période, c’est également celle des coups bas. Dans Virtù, les joueurs pourront utiliser un type d’action pour propager leurs agents espions dans les villes neutres ou adverses, pour retarder ou affaiblir les actions des autres familles ou encore pour entraver des alliances et les faire basculer.

Chaque année les joueurs effectuent une action principale avant de résoudre les conflits. Ces actions sont réalisées en se déplaçant sur une « roue d’actions », mais toute la finesse stratégique de Virtù va tenir dans la réorganisation, l’amélioration et l’extension de cette roue d’action. Ceci a été nommé le « Wheelbuilding »

En effet, à chaque tour, les joueurs ont la possibilité de modifier leur roue d’actions à l’aide des cartes personnages possédées au départ ou acquises. Ils peuvent ainsi augmenter la puissance de certaines actions, la multiplier en nombre, l’améliorer en ajoutant plus de symboles. Certaines cartes entreront dans la roue appelée « Palais » mais pourront aussi en sortir sur des espaces latéraux et servir de ressources. Ces dernières peuvent s’épuiser, mais aussi être réactivées au passage du pion action.

En fin de manche, on pourra donc acquérir de nouvelles cartes lors d’une phase d’achat. On pourra également recruter des armées, des titres afin d’améliorer sa puissance militaire et diplomatique

Vous l’aurez compris, toute l’essence tactique et stratégique de Virtù va non seulement être la conquête et les alliances, mais surtout l’organisation de vos actions et les achats réalisés. Les joueurs qui veulent du challenge vont se délecter !

Virtù, c’est aussi un jeu très interactif où, au-delà des combats, il faut discuter pour freiner l’ardeur d’une famille qui s’étend trop vite, par exemple en envoyant des agents espions. Mais passer du temps à ralentir une famille vous en fait perdre également. Il faut convaincre les autres à vous aider car ils pourraient bien en profiter. Dans Virtù, la diplomatie se fait aussi autour de votre table de jeu.

L’église a aussi son importance ! Tout d’abord elle peut être jouée à part entière par un cinquième joueur, mais elle est également source d’influences. Cathédrales érigées, évêques, cardinaux et même le pape sont de forts influents si on les cumule.

L’église c’est aussi l’indulgence qui nous donne des bonus instantanés de ressources, mais attention vous aurez une dette qu’il faudra rembourser sinon celle-ci peut vous bloquer une action, voire vous donner des points négatifs.

Une partie se termine sous certaines conditions, le plus souvent en ayant acquis des niveaux d’influences ou de conquêtes. Mais les personnages célèbres, les œuvres et les titres acquis permettent de faire la différence, sans oublier l’influence religieuse, les grandes alliances avec les royaumes voisins et les trophées de guerre.

Virtù possède également un mode pour 2 joueurs. En duo, le jeu se joue différemment. Il retrace la revendication du Royaume de Naples par le Royaume de France, autrefois propriétaire. La France s’allie alors au duc de Milan et envoie des troupes en renfort. S’en suit alors une guerre entre les deux protagonistes, et ce sera justement chacun d’eux que vous allez incarner, d’un côté les Milanais, de l’autre les Napolitains. Virtù se décline alors en « les guerres d’Italie ».  Toutefois, les autres familles seront bien présentes et vous devrez par une nouvelle action les influencer pour qu’elles rallient votre cause. Vous pourrez ainsi utiliser leurs éléments pour votre stratégie.

Virtù est le jeu expert à découvrir mêlant gestion, mécanique de Wheelbuilding, interactions fortes, développement, affrontement.

Contactez-nous

Besoin d'une info ou d'un conseil, Super Meeple est là !