Auteur Laurent Guilbert &Jérôme D. Snowrchoff
Illustrateur Emmanuel Roudier & Yvan Villeneuve
Langue FR

.button-661e1d5995691 { margin-bottom: 15px; margin-top: 0px; min-width: 0px !important; } .button-661e1d5995691 { background-color:#a5001f; } .button-661e1d5995691:hover { background-color:#99001d; } .button-661e1d5995691.three-dimension { box-shadow: 0px 3px 0px 0px #840019; } .button-661e1d5995691.three-dimension:active { box-shadow: 0px 1px 0px 0px #840019; }

Règles et Avis

Ressources

Les règles VF v2 au format PDF

Les règles EN au format PDF

Aide de jeu EN au format PDF

Liens

Fiche Tric Trac

Fiche BGG

FAQ

- Est-ce que le symbole Carré/triangle vers « ? » des cartes solos correspond à l’action chamane d’échange de ressources ? 

Oui

- A quel moment place t’on ses jetons Chamane ?

Pour la double peinture, c’est au moment de poser sa chamane sur l’action concernée (donc phase 1)

Pour l’expédition lointaine, c’est au moment de réaliser l’action (donc quand on retire la chamane). Toutefois d’un commun accord, les joueurs peuvent se mettre d’accord pour le poser au moment de la programmation, mais ce sera plus « rude » pour les autres.

- Dois je payer une offrande à la chamane pour la construction de mégalithe ?

La réponse est non. En fait, thématiquement, c’est la chamane qui demande un service à son peuple, donc ne réclame pas d’offrande. Mais vous devez vous acquitter des ressources pour la construction (bois/pierres/outils). A titre de rappel, le coût de chaque action chamane est indiqué sous le titre de l’action.

- Puis je placer mon village sur une tuile contenant un gros gibier ?

La réponse est oui. Vous pouvez aussi vous placer sur une tuile contenant l’un de vos mégalithes. Si vous chassez le gros gibier, vous devez faire une expédition comme les autres (y compris payer la fourrure en saison froide).

- Pour l’objectif peindre les 4 espèces, comment faire s’il n’apparait jamais sur la fresque ?

L’objectif, dans ce cas, ne peut être réalisé par personne, tout simplement. C’est le risque de la fresque, tout comme le fait de ne pas pouvoir le peindre bien qu’on a chassé un animal. La vie c’est comme une boite de chocolats, on ne sait pas sur quoi on tombe (tout comme la fresque et les tuiles

- Dois-je construire les mégalithes dans l’ordre de grandeur ?

Non, rien dans la règle ne le stipule. Vous pouvez les construire dans l’ordre de votre choix.

- Que faire si je manque de meeples animal lors de leur apparition ?

Placez les animaux possibles en suivant la priorité de la flèche de Migration.

- Est-ce que les 2 cubes posés par l’action Chamane « peindre à la perfection » comptent pour 2 peintures pour un objectif  ?

Oui

ERRATA

Les objectifs Colliers ou Statuettes du mode Solo sont bien de 4 (comme indiquée sur la tuile) et non 5 (petite erreur de texte de précision)

Durant l’action échange avec la Chamane (2 contre 1), les os sont possibles à être échangés.

DOGGERLAND

picto-time  30 min/joueur  14+ 1 à 4 joueurs

Doggerland en résumé...

Vers – 15 000 av. J.C., votre clan vit sur le Doggerland, une vaste terre fertile maintenant recouverte par la Manche et une partie de la Mer du Nord.

Votre but est de survivre et vous développer face aux rigueurs des saisons grâce aux ressources découvertes lors de vos expéditions et les outils que vous allez fabriquer.

Hélas, les ressources récoltées vont s’épuiser et votre village sera amené à migrer vers des contrées plus propices. A chaque partie, le territoire est différent grâce à un système de tuiles révélées aléatoirement au fil de vos explorations.

Si vous parvenez à produire suffisamment de vêtements en peaux de bêtes pour vous prémunir du froid, à nourrir votre clan grâce à la chasse et la cueillette, à fabriquer suffisamment d’outils pour vous y aider, à développer vos capacités de déplacement et de transport de ressources, alors vous pourrez consacrer du temps à accroître votre population, développer votre village, vous adonner à l’Art, à la fabrication de petits objets décoratifs et dresser des mégalithes pour célébrer vos dieux.

A vous d’agir au mieux, afin que votre clan soit celui qui laissera la plus grande trace dans l’Histoire !

Doggerland en détail...

Doggerland prend place dans la préhistoire vers -15000 av J.C. dans un territoire, aujourd’hui englouti par les eaux. Plusieurs tribus vont s’y développer et explorer les terres pour y survivre bien sûr, mais aussi afin de laisser une trace dans l’histoire grâce à leur art, leurs activités, la religion et la croissance du clan en général.

Au départ, seul le centre du Doggerland est installé et des tuiles terrain seront révélées au fil des explorations offrant un plateau différent à chaque partie.

Chaque joueur va prendre le contrôle d’un petit clan de chasseurs-cueilleur s avec peu d’habitats et quelques ressources de base. Il pourra agrandir son village, procréer pour avoir plus de membres, améliorer ses capacités afin de survivre en trouvant de la nourriture, des fourrures pour se réchauffer, mais surtout pour aller au delà la simple survie. Parmi les membres du clan, deux personnages seront essentiels et apporteront des avantages, le chef et la chamane.

Dans le Doggerland le temps passe par une alternance de manches de saisons chaudes et froides qui vont influer sur la protection contre le froid, mais aussi sur la reproduction de certaines espèces animales.

Les animaux vont apparaitre sur le territoire selon les saisons et vont migrer à travers le plateau. Mais les clans qui ont besoin de se nourrir et utiliser des ossements et des peaux partiront probablement les chasser. A chaque partie, les espèces animales pourront arriver différemment, soit abondamment, soit au contraire plus rarement selon l’apparition des terrains au cours du jeu. Les clans devront alors s’adapter pour les chasser.

Chaque manche se décompose en plusieurs phases. La principale sera de programmer ses actions afin d’obtenir des ressources et les utiliser au mieux pour réaliser des actions permettant d’obtenir des points. Par exemple, il sera possible de réaliser des expéditions extérieures pour trouver ce dont on a besoin comme le bois, les pierres, la nourriture, …  Mais attention, peu à peu le terrain va s’épuiser.

Avec les ressources en possession, on pourra se créer des objets artisanaux.

La chasse au gros gibier reste des exploits que votre clan aura envie de peindre dans les grottes.

Votre Chamane est un personnage important et pourra apporter des actions très puissantes, mais celle-ci seront limitées en utilisation par partie. Parmi ses actions, il y aura l’élévation de mégalithes en l’honneur des dieux.

Mais elle pourra également obtenir du commerce, trouver des territoires lointains, provoquer la naissance de jumeaux, …

Plus vous serez nombreux, plus votre clan pourra faire d’actions. C’est pourquoi vous chercherez également à construire de nouveaux habitats….

Ces habitats permettront alors d’abriter de nouveaux membres de clan auxquels vous aurez donné naissance.

Mais attention, il faudra nourrir tout le monde et les besoins en nourriture seront de plus en plus important.

Après avoir programmé vos actions, de nouveaux territoires sont révélés, ceux que vos chasseurs-cueilleurs ont pu apercevoir en partant en expédition.

il sera alors nécessaire de faire migrer votre village, mais aussi améliorer vos compétences pour aller plus loin, porter plus et fabriquer les outils pour les utiliser tout au long des 8 manches !

Toutes les actions programmées sont alors réalisées simultanément par les clans, il ne reste qu’à espérer que chaque joueur a bien optimisé la synchronisation, les ressources obtenues et les dépenses pour réussir ses actions. Parfois tout se joue à la ressource près.

Dans Doggerland, il est facile de se consacrer à la survie, mais si vous ne faîtes que cela, vous ne laisserez pas de traces dans l’histoire et vous n’aurez aucun point.

Lorsque chaque manche se termine, les animaux présents vont alors migrer sur le territoire et d’autres vont apparaitre suite à leur propre reproduction. On procède alors à la fin de manche.

En fin de manche, vous pourrez enfin peut-être valider quelques objectifs supplémentaires comme des défis pour prouver que votre clan prospère bien.

Après 8 manches (ou 6 en partie plus courte), chaque clan compte alors ses points qui issus des naissances, des constructions, des objets artisanaux, des peintures réalisées, des mégalithes élevés et des objectifs atteints. Il déduira les éventuels malus (faim, manque d’outils, …)

Et le clan avec le meilleur total sera fier d’être celui qui aura réussi à laisser une trace de son existence pour les siècles à venir.

Doggerland offre également un mode solo totalement différent qui ne sera plus calculé avec des points.

Cette fois, vous devrez réaliser un certain nombre d’objectifs selon la difficulté choisie tout en affrontant 3 clans adverses qui vont épuiser à grande vitesse les ressources, le gros gibier et certaines actions.

Sachez que le mode difficile a été créé avec une moyenne de 8 défaites sur 10 ! Si vous gagnez à chaque fois, alors vous êtes très fort.

Contactez-nous

Besoin d'une info ou d'un conseil, Super Meeple est là !